IMPLANT LATERA

Présentation de l’implant Latera – réduction de l’obstruction nasale par une technique mini-invasive

Introduction – pourquoi utiliser le Latera ?

Depuis le 3 août 2020, un implant agissant contre le collapsus, c’est-à-dire l’effondrement de la valve nasale, le Latera, est disponible en France et en Europe.

Fort d’une expérience de plus de 80 000 patients et d’une efficacité prouvée par de multiples études cliniques, l’implant Latera a pour objectif de réduire significativement les symptômes de l’obstruction nasale, notamment lié à un collapsus de la valve nasale interne.

Les implants Latera viennent soutenir les cartilages alaire et triangulaire en s’ancrant au-dessus de l’os propre du nez, renforçant ainsi la paroi latérale du nez.  Il s’agit d’une alternative mini-invasive à la technique des greffons cartilagineux  mis en place lors d’une rhinoplastie structurelle  (spreader-graft, alar batten graft et divers).

Le mécanisme du Latera

L’implant Latera est fabriqué à l’aide d’un polymère résorbable, le PLLA. Ce polymère a une longue histoire d'utilisation dans diverses applications médicales comme les fils de suture.

Cet implant est mis en place à l’aide d’une canule de calibre 16 et se compose d’une fourche distale s’ancrant sur l’os propre du nez et d’une pointe atraumatique en proximale.

 

Les effets positifs de la pose du Latera

A court terme, une efficacité immédiate prouvée

Cette technique intuitive s’effectue sous anesthésie locale, et présente de multiples avantages pour le patient :

  • une efficacité immédiate
  • un retour à la vie normale le jour même
  • une douleur minimale
  • aucun effet esthétique indésirable et aucune réponse tissulaire négative

Les rares effets indésirables reportés sont des légères ecchymoses et/ou une inflammation locale, la sensation temporaire d’avoir un implant, une légère douleur ou irritation, parfois un léger inconfort.

A moyen terme, d’importantes améliorations de la qualité de vie du patient

Le Latera commence à se résorber au bout de 4 semaines, une capsule fibreuse sera alors créée. Après 18 mois, l’implant est totalement résorbé et est remplacé par un support fibreux  de collagène apportant un soutien efficace à  long terme.

L'implant Latera contribue à une amélioration significative de la qualité de vie des patients ayant une déflexion  excessive du cartilage triangulaire  avec un collapsus de la valve nasale. Les améliorations suivantes sont généralement constatées :

  • réduction des résistances des fosses nasales,
  • d’où la sensation d’une respiration par le nez facilitée ainsi qu’une
  • amélioration de la capacité à obtenir suffisamment d'air par le nez pendant l'exercice ou l'effort
  • Diminution des troubles du sommeil lorsqu’il existait un collapsus de la valve nasale par affaissement du tiers moyen du dorsum. Ce dernier point est un élément très intéressant dans la prise en charge des patients qui présentent un Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS) et pour lesquels la ventilation assistée nocturne est compromise par le collapsus de valve. L’implant Latera devient une excellente alternative à une chirurgie sous anesthésie générale, parfois rendue difficile par la sévérité du syndrome d’apnée.

Les patients ont ainsi présenté une réduction significative de obstruction nasale de plus de 60%  à deux ans. Combiné à une prise en charge plus globale des mécanismes de l’obstruction nasale, les patients rapportent une très nette amélioration du confort de vie aussi bien le jour que la nuit.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter



Nos coordonnées

66, avenue Victor Hugo
75116 PARIS

01 45 53 03 50Afficher le numéro

Lundi au vendredi :
09h - 13h et 14h - 19h