Soins et suites postopératoires

Une hospitalisation de 24 heures est habituelle. Dans certaines circonstances, il est possible d'autoriser le retour à domicile le soir de l'intervention. Il est fortement recommandé d'être accompagné lors du départ de la clinique.

Comment procéder après une rhinoplastie ?

Après l'intervention, une attelle est positionnée sur le nez afin de le protéger mais surtout afin de réduire l'œdème postopératoire. Des mèches sont placées dans le nez afin d'éviter un saignement. Ces mèches seront retirées le plus souvent dès le lendemain, avant la sortie de la clinique.

Une ordonnance de sortie est remise au patient et associe un traitement médical local (lavage des fosses nasales) et général. Une fiche de recommandation est également remise au patient.

En cas de prise en charge par la Sécurité sociale, un arrêt de travail d'une semaine sera délivré au patient lors de sa sortie.

Les suites opératoires d'une rhinoplastie varient d'un patient à l'autre :

  • Les ecchymoses (bleus) dans la région du nez et des paupières sont habituelles, plus ou moins importantes, et vont persister plusieurs jours sans dépasser une semaine. En général, le nez est très présentable vers les 10e et 12e jours.
  • L'œdème (gonflement) du nez, quant à lui, peut persister pendant plusieurs semaines à plusieurs mois, en particulier au niveau de la pointe du nez, et ce d'autant plus lorsqu'une voie externe a été réalisée.
  • Un larmoiement lié à l'irritation des voies lacrymales est possible et sera passager.
  • Les douleurs sont rares et à la demande, des antalgiques mineurs seront prescrits.
  • Un trouble de la sensibilité des dents de la mâchoire supérieure est possible, mais temporaire.
  • Des troubles de la sensibilité au niveau du nez sont fréquents et peuvent persister pendant quelques semaines à plusieurs mois.

Les conseils de notre spécialiste après une chirurgie du nez

Il est recommandé au patient d'éviter tout sport de contact pendant au moins deux mois.

Il est également vivement conseillé d'éviter de fumer. En cas d'exposition solaire, il est important de protéger son nez et les éventuelles cicatrices avec un écran total. Le port des lunettes est déconseillé les premiers mois mais lorsqu'il est nécessaire, il est recommandé d'utiliser des montures dont les points d'appui pourront être adaptés avec un opticien.

Comme pour toute intervention de chirurgie, la garantie d'un résultat parfait ne peut jamais être donnée et le résultat s'apprécie progressivement. Au décours de l'intervention, le patient est particulièrement observateur du nouveau nez, et y décèlera des défauts parfois extrêmement discrets qu'il aurait certainement ignorés auparavant.

Le résultat fonctionnel peut être évalué à 3 mois, mais reste évolutif. Le résultat esthétique définitif de la rhinoplastie s'évalue généralement entre six mois et un an. Des consultations de contrôle sont réalisées de façon systématique à 3 mois, 6 mois et 12 mois afin de suivre la cicatrisation.

Les résultats d'une rhinoplastie après quelques mois

Même lorsqu'il est très amélioré, le nez peut parfois présenter des défauts discrets. En effet, chaque personne cicatrise différemment et ceci a une importance toute particulière dans la chirurgie du nez où la couverture cutanée doit s'adapter à la charpente osseuse et cartilagineuse que l'on vient de modifier.

Les détails de la rhinoplastie ne s'apprécieront pas de la même façon selon que la peau est épaisse ou non, selon que le patient a déjà subi une ou plusieurs rhinoplasties.

Une éventuelle retouche chirurgicale ou médicale est parfois nécessaire mais ne peut être raisonnablement être envisagée avant 12 mois.