Rhinoplastie de réduction : Je n'aime pas ma bosse sur le nez; j'ai une grosse pointe; mon nez est trop large...

Dans les indications de rhinoplastie de réduction , la suppression de la bosse est une requête très fréquente. Peut s’y associer la correction d’une pointe du nez globuleuse ou encore la réduction de narines trop larges. Le plus souvent, ces temps opératoires s’additionnent avec pour objectif un résultat plus naturel et plus harmonieux.

La suppression d’une bosse ostéocartilagineuse peut être réalisée soit en monobloc, soit en séparant le segment cartilagineux du segment osseux. La résection osseuse peut se faire à la râpe ou à l’ostéotome traditionnel. Il s’ensuit parfois des résultats inconstants avec volets asymétriques et présence de fragments osseux, d’où la nécessité pour le rhinoplasticien d’une grande prudence dans le choix des ostéotomes mais également dans le type d’ostéotomies. La rhinoplastie avec microscies et microrâpes motorisées (Bien-Air®) est une technique innovatrice, précise et sûre, développée pour prévenir les déconvenues associées aux ostéotomies manuelles. Parce que les fractures brusques et forcées (pratiquées par la plupart des rhinoplasticiens) permettent rarement une réduction fine et précise, la technique avec microscies motorisées est devenue la meilleure alternative à l’ablation manuelle des os. La résection cartilagineuse, quant à elle, qui concerne la voûte septo-triangulaire est réalisée après libération du plan sous périchondral. La suppression de la bosse laisse un espace entre les berges sectionnées des os propres du nez et des cartilages triangulaires. Ce “toit ouvert” (“open roof”) est fermé par des ostéotomies latérales de type “in fracture”. En fin d’intervention, il faut contrôler la régularité de l’arête nasale et corriger une insuffisance de résection au moyen d’une râpe ou alors une exérèse excessive au moyen d’un greffon modelant pour harmoniser l’arête.  Mais dans de très nombreuses situations, il est possible de s'affranchir des ostéotomies grâce aux microrâpes motorisées qui permettent un "reshaping" des os propres du nez. Les ostéotomies deviennent inutiles! Le dorsum est respecté rendant le nez encore plus naturel. 

Rhinoplastie de réduction

Photos avant-après: "Rhinoplastie de réduction: résection d'une bosse osseuse" 

Les corrections de la pointe du nez peuvent être effectuées avant ou après la résection ostéocartilagineuse mais dans tous les cas, il est essentiel de prévenir une résection trop “généreuse” de la bosse responsable sur le profil d’un décalage important avec la position de la pointe. Quelles que soient les corrections envisagées, les résections des crus latéraux et des crus mésiaux ne doivent pas perturber l’équilibre structural de la pointe. Les techniques conservatrices de la continuité alaire sont actuellement privilégiées au dépend des techniques interruptrices responsables d’une iatrogènie (séquelles esthétiques) plus importante. Améliorer la rotation, la projection et la définition de la pointe sont des temps essentiels de cette chirurgie du nez et de nombreux auteurs ont contribué au cours des décennies à améliorer les techniques de sutures (“interdomal, transdomal, septocolumellar, intermediate crura, interalar...”) ainsi que les techniques de greffes cartilagineuses (“columellar strut, spreader graft, shield graft, cap graft, supratip graft, alar batten graft…”). Dans tous les cas, la rhinoplastie esthétique est devenue plus conservatrice, et les importantes résections ostéocartilagineuses, responsables du “surgical look” à  l’origine de troubles ventilatoires parfois significatifs ont été abandonnées par la majorité des chirurgiens.

Rhinoplastie esthétique (pointe globuleuse) et fonctionnelle (collapsus de valve)"Rhinoplastie esthétique (pointe globuleuse) et fonctionnelle (collapsus de valve)"

 

A la question: “Quel est le prix pour enlever la bosse” ou alors “Combien coûte une chirurgie pour un nez large”, la réponse est la suivante: “Seule une consultation avec un examen clinique peut conduire à l’établissement d’un devis”. Lorsque des photos sont fournies avec un projet de chirurgie, il est alors possible de donner, sur demande (contact) , une estimation du prix d’une rhinoplastie.