Déviation de la cloison nasale

Une déviation de la cloison nasale est évoquée devant tout nez bouché de façon chronique. Lors de la consultation ORL, le praticien va interroger son patient à la recherche d’une obstruction intéressant une fosse nasale ou les deux, d’une rhinorrhée, d’un jetage postérieur, d’un trouble de l’odorat, de céphalées et même parfois de ronflements… Tous ces symptômes peuvent être liés à la déviation de la cloison nasale et c’est l’ORL qui établira la causalité entre la déviation du septum,  l’existence d’une sinusite par pathologie de confinement ou encore le rôle de la cloison nasale dans les troubles du sommeil. Les causes de cloison déviée sont multiples. La plupart du temps, il s’agit de traumatisme du nez survenu dans l’enfance (chute de vélo, de balançoire…) ou de traumatisme lié à des sports de contact. Il n’y a pas toujours de saignement du nez et l’obstruction peut apparaitre plus tard. 

L’exploration des fosses nasales est le prélude à la prise en charge de toute pathologie rhinosinusienne, et notamment d’une déviation de la cloison nasale. Longtemps rudimentaire faute de moyens disponibles, la connaissance de l’anatomie et de la physiopathologie s’est enrichie de nouvelles techniques d’exploration: examen sous optique, imagerie mais également rhinomanométrie, rhinométrie acoustique et plus récemment, simulation numérique de l’écoulement.

Moyen d’investigation incontournable aujourd’hui pour tout ORL en consultation, l’endoscopie nasale, après un interrogatoire précis et une rhinoscopie antérieure au spéculum, permet dans la plupart des cas de différencier un problème architectural d’un problème fonctionnel. Au sein des pathologies fonctionnelles, cet examen permet de préciser le type d’atteinte inflammatoire (oedème, pus ou croûtes) et la topographie (localisée ou diffuse). L’endoscopie nasale peut être réalisée avec une fibre optique souple et/ou avec une optique rigide, et plus récemment la vidéo-endoscopie permet d’obtenir une image numérique. Cet examen se déroule le plus souvent sous anesthésie locale associée à une vasoconstriction afin d’améliorer le confort du patient et faciliter le déplacement de l’optique. Le nasofibroscope est constitué de fibres optiques souples, d’un diamètre de 2,1 à 3,7 mm. L’utilisation du fibroscope est bimanuelle, ce qui rend impossible tout geste associé. L’endoscopie à l’optique rigide requiert des optiques en vision directe ou à 30 °, de 2.7mm chez les enfants et 4mm chez les adultes. L’utilisation de l’optique rigide présente deux avantages: tout d’abord la qualité de l’image est optimale et ne présente ni déformation ni effet de moiré. Ensuite, l’examen sous optique rigide libère une main et permet ainsi de réaliser si nécessaire, une aspiration, un prélèvement pour examen bactériologique, cytologique… A l’issue de l’interrogatoire et de l’examen endoscopique, le praticien dispose de suffisamment d’éléments pour proposer un diagnostic et différencier les pathologies architecturales (déviation de la cloison nasale notamment) des pathologies fonctionnelles de la muqueuse nasale, diffuses ou localisées à un territoire topographique. 

Déviation de la cloison nasale

Au cours de la consultation, l’examen endoscopique est complété par une rhinomanométrie, qui, à partir des mesures simultanées de débit pour une variation de pression donnée, calcule les résistances des fosses nasales (uni et bilatérales). C’est actuellement le seul indice qui quantifie le degré de l’obstruction nasale. 

A la fin de la consultation, le chirurgien ORL établit le ou les mécanismes responsables de l’obstruction nasale. Le scanner du massif facial avec ses incidences classiques complète l’analyse à la recherche d’une anomalie de la région ostioméatale responsable de certaines sinusites chroniques. La reconstruction 3D des structures osseuses permet une analyse des déformations du vomer et de la lame perpendiculaire de l’ethmoïde dont leur rôle dans l’obstruction nasale n’est pas négligeable. Ces mêmes coupes 3D évaluent la déviation des os propres du nez responsable d’un nez dévié. 

Reconstruction 3D à partir d'un scanner du massif facial"Déviation de la cloison nasale et reconstruction osseuse 3D à partir d'un scanner"

La septoplastie, chirurgie de la déviation de la cloison nasale est une chirurgie fonctionnelle du nez dont l’objectif est de rétablir la perméabilité des fosses nasales. Cette intervention est prise en charge par la sécurité sociale (code CCAM: GAMA007), ce qui autorise un remboursement partiel ou total par la mutuelle selon le contrat souscrit. Au cours de la consultation, un devis détaillé est proposé au patient où sont précisés les compléments d’honoraires (prix de l’intervention).